Métiers du soin : la formation par la voie de l’apprentissage

« Ils agissent pour le secteur » : Santest dans la newsletter de la Fédération de l’Hospitalisation Privée (FHP)
106 hebdo, la newsletter hebdomadaire des hôpitaux et cliniques à mission, valorise cette semaine Santest et l’apprentissage ainsi que notre particularité d’être un CFA “hors-les-murs”.
📨 Lire la newsletter complète : ICI

Fondée sous l’impulsion des établissements de santé du Grand Est en 2011, SANTEST est une association de formation continue et d’apprentissage dont l’objectif est d’accompagner non seulement les professionnels en poste dans l’évolution de leurs pratiques, mais aussi de former les professionnels de santé de demain par la voie de l’apprentissage. A ce titre, SANTEST a la particularité d’être un CFA « hors les murs » afin de permettre un véritable maillage territorial.

 

Après avoir ouvert la formation du Diplôme d’Etat Infirmier par la voie de l’alternance en 2013, SANTEST a développé ses partenariats avec les différents instituts de formation pour ouvrir à l’apprentissage d’autres formations : IFAS, IFAP, IRFA.*

  • Permettre à des jeunes de réaliser leur projet tout en répondant aux besoins de recrutement des établissements

L’apprentissage permet d’accélérer l’insertion des apprenants mais aussi de les aider à financer leur formation, tout en aidant les établissements à se doter de personnel qualifié, très difficile à recruter dans le secteur sanitaire et social que l’on sait en forte tension. Une situation gagnant-gagnant.

  • Une opportunité pour l’apprenti comme pour l’employeur

Outre un très bon niveau d’accompagnement avec leur maître d’apprentissage, les apprentis y trouvent une véritable immersion dans la vie professionnelle. Ils ont l’opportunité, au sein d’un établissement en particulier, de développer : connaissance du métier et de ses rouages, prise de confiance en soi mais aussi des équipes à leur égard, ainsi qu’une rémunération et la prise en charge du coût de leurs études.

De leur côté, les établissements employeurs accompagnent ces futurs professionnels dans leur développement au sein de leurs équipes, de leurs organisations en les familiarisant à leurs propres méthodes de travail, et cela en alternance avec les périodes de cours et de stages.

En les soutenant ainsi dans leur progression, les établissements employeurs jouent la carte de la GPEC* et de la fidélité co-construite.

  • De nouvelles formations en apprentissage dans le domaine de la santé

Conscients de l’excellence de ce tremplin vers le monde du travail, SANTEST a souhaité contribuer au développement tant quantitatif de l’apprentissage dans la santé que qualitatif. Et ce, en ouvrant de nouvelles formations à l’apprentissage comme IBODE, Puéricultrice, Manipulateur d’Electroradiologie Médicale, Ergothérapeute..

  • Lever les freins, dépasser les obstacles, un passage obligé pour relever le défi de l’emploi et de la formation dans notre secteur

Pour développer plus encore l’apprentissage dans les métiers de la santé, cela nécessite :

– des assouplissements législatifs et réglementaires pour rendre le cadre de l’apprentissage plus compatible avec les professions réglementés de santé; 

– de réviser les référentiels de formation de santé, en particulier celui d’IDE, pour les adapter davantage au format de l’apprentissage ;

– et de prévoir aussi que certaines professions qui ne sont toujours pas accessibles par la voie de l’apprentissage le deviennent.

  • Lever La qualité de l’accompagnement, la clé d’une alternance réussie

Le maître d’apprentissage est une personne clé dans le succès de l’alternance, par son accueil, son accompagnement et sa participation à l’intégration de l’apprenti au sein des équipes. Bien accueilli, un apprenti aura plus de facilités à s’immerger dans sa mission et à s’intégrer au sein de l’établissement. Assurer un suivi régulier pour l’aider à acquérir de nouvelles compétences, l’accompagner en cas de difficulté et le remotiver si besoin. Un bon accompagnement sera un élément clé dans la réussite de l’alternance.

« Pour augmenter l’attractivité de ces métiers du soin, l’entrée en formation, l’accueil réservé à ces jeunes est important. Mais il s’agit aussi de leur donner envie de rester dans ces fonctions, en travaillant notamment sur la question du bien-être au travail, en innovant par exemple pour développer de nouvelles pratiques afin d’assurer aux apprenants une montée en compétences… ».

Christelle Leveau, Chargée de développement, Référente Handicap à SANTEST

 

C’est pourquoi, SANTEST prête une attention particulière à la formation du Maître d’apprentissage en proposant aux établissements une formation spécifique abordant, notamment, l’accompagnement de l’apprenti dans sa maturation professionnelle, l’acculturation à sa nouvelle structure et en mettant à disposition des outils.

Découvrez l’histoire d’Eloïse, une étudiante infirmière qui a choisi de suivre sa formation par la voie de l’apprentissage avec SantEst CFA, tout en restant dans son IFSI : https://www.youtube.com/watch?v=WBmb4kP0gz8

Et si vous recrutiez un apprenti… ?

–          Pour répondre au défi du recrutement

–          Pour dynamiser la gestion des ressources humaines

–          Pour donner une issue à un parcours déjà engagé

–          Pour transmettre la culture de votre établissement

–          Pour valoriser et responsabiliser vos collaborateurs

…tout en bénéficiant d’aides !*

*sous certaines conditions

* IFAS : Institut de formation d’aide-soignant

   IFAP : Institut de formation d’auxiliaire puériculture

   IRFA : Institut régional de formation pour adultes

   GPEC : Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Retour haut de page