logo-masseur-kiné
  • NOS I.F.M.K. PARTENAIRES

  • LA FORMATION AU DIPLÔME D’ÉTAT DE MASSEUR KINÉSITHÉRAPEUTE

photo-web-masseur-kiné
  • FOIRE AUX QUESTIONS

  • QUELLES AIDES POUR MOI

OBJECTIF


Ce diplôme permet de former des professionnels capables d’exercer le métier de masseur kinésithérapeute.

PRÉ-REQUIS


  • Être âgé de moins de 30 ans ou disposer d’une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé sans condition d’âge
    ou répondre aux conditions fixées par les articles L6222-2 et D6222-1 du code du travail
  • Être admis au sein d’un institut de formation de masseur kinésithérapeute (IFMK) partenaire
  • Avoir trouvé un employeur.
Conformément à l’article L3111-4 du code de la santé publique, tout élève ou étudiant d'un établissement préparant à l'exercice des professions médicales, qui est soumis à l'obligation d'effectuer une part de ses études dans un établissement ou organisme public ou privé de prévention ou de soins, doit être immunisé contre les maladies mentionnées à l'alinéa premier du présent article (l'hépatite B, la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite). De plus, la loi relative à la gestion de la crise sanitaire du 25 juillet 2021rend la vaccination à la Covid 19 obligatoire pour les professionnels de santé à compter du 16 octobre 2021.

Attention

PUBLIC


L’accès à ce diplôme peut se faire après une première année universitaire :

  • Une licence avec option « accès santé » (LAS)
  • Un parcours d’accès spécifiques santé (PASS)
  • Une L1 STAPS
  • Une L1 biologie avec une prépa kiné

AttentionCes formations ne permettent pas toutes un accès en kinésithérapie. Il est déterminé par une convention entre l'IFMK (Institut de formation en masso-kinésithérapie) et l'université.

AttentionLa formation masseur kinésithérapeuthe par la voie de l’apprentissage s’ouvre à partir de la 3ème année de formation (K3).

APTITUDES


Devenir masseur kinésithérapeute demande des qualités relationnelles indispensable à l’élaboration d’une relation de confiance entre les soignants et les patients. La patience, le sens des responsabilité, l’adaptation aux nouvelles pratiques, l’observation, l’empathie, la rigueur et l’écoute font également parti des aptitudes nécessaires pour exercer le métier de masseur kinésithérapeute.

DATES CLÉS


  • Candidature à déposer à l’institut de formation.
  • Signature des contrats : jusqu’à 3 mois avant ou après le début de la formation.
  • Rentrée scolaire : variable en fonction de l’IFMK partenaire.

TARIF


La formation est gratuite pour l’apprenti.

ACCESSIBILTÉ


La formation est accessible aux personnes bénéficiant d’une reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé sous réserve de la validation de l’aptitude médicale.

  • Personne référente handicap : Christelle LEVEAU

Contact : cda-ouest@santestcfa.fr

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES


L’apprenti va alterner la théorie et la pratique lui permettant une immersion professionnelle.
Les différents intervenants pédagogiques vont varier leurs méthodes d’enseignement théoriques : cours magistraux, travaux de groupe, travaux dirigés et travaux pratiques.

MODALITÉS D'ÉVALUATION


L'évaluation des connaissances et des compétences est réalisée soit par un contrôle continu et régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés.

VOIES D'ACCÈS AU DIPLÔME


Le diplôme de masseur kinésithérapeute est disponible par la voie de :
Attention

  • L’apprentissage à partir de la 3ème année de masseur-kinésithérapeute. (K3)
  • La formation initiale.
  • La formation continue.

POURSUITE D’ÉTUDE


Spécialisation :

  • Cadre de santé

CONTACT



Adresse : 4, rue Monseigneur Thouvenin – 54000 Nancy
Tel : 03 83 41 62 70
Mail : contact@santestcfa.fr
Je suis intéressé : https://forms.gle/tbwyLHgnD58sPKDS6
Web : https://santestcfa.fr

MÉTIER


Le masseur kinésithérapeute a pour mission de traiter les troubles de la motricité et les déficiences des capacités fonctionnelles. Il utilise des techniques spécifiques (massages, étirements, relaxation neuromusculaire…) adaptées à chaque patient, pour mobiliser ou stimuler les tissus ou muscles endommagés afin d’effectuer une rééducation neuromusculaire, corrective ou compensatrice.
Le masseur kinésithérapeute doit tenir compte des capacités physiques et des impératifs de chacun. Comme l'ergothérapeute, le kiné donne des conseils pratiques sur la manière de s'asseoir, de porter des charges ou de se déplacer.

LIEUX D’EXERCICE POSSIBLE

  • Hôpital
  • Établissement thermal
  • Centre de rééducation fonctionnelle
  • En libéral

CONTENU DE LA FORMATION


La formation répond à un référentiel national. Elle est composée d’unités d’enseignement réparties en 3 domaines :

  • Enseignements fondamentaux sur les sciences biologiques et médicales fondamentales
  • Sciences et ingénierie kinésithérapie sur les bilans, les évaluations et technologies en kinésithérapique
  • Apprentissage et approfondissement sur les méthodes de travail, la construction du raisonnement clinique et critique

PASSERELLES D'ACCÈS


Conformément à l’arrêté du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute, Art 27 à Art. 32, les titulaires du titre ou diplôme de masseur-kinésithérapeute obtenu en dehors de l’UE, de l’EEE ou de la Suisse peuvent bénéficier d’une dispense partielle de scolarité pour l’obtention du Diplôme d’Etat de Masseur-Kinésithérapeute, sous réserve de réussite à des épreuves de sélection.
Les épreuves de sélection sont au nombre de trois :

  • Une épreuve d’admissibilité
  • Deux épreuves d’admission.

COMPÉTENCES À ACQUÉRIR


Les compétences à acquérir répondent à un référentiel national :

  1. Analyser et évaluer sur le plan kinésithérapique une personne, sa situation et élaborer un diagnostic kinésithérapique.
  2. Concevoir et conduire un projet thérapeutique en masso-kinésithérapie adapté au patient et à sa situation.
  3. Concevoir et conduire une démarche de promotion de la santé, d’éducation thérapeutique, de prévention et de dépistage.
  4. Concevoir, mettre en oeuvre et évaluer une séance de masso-kinésithérapie.
  5. Etablir et entretenir une relation et une communication dans un contexte d’intervention en masso-kinésithérapie.
  6. Concevoir et mettre en oeuvre une prestation de conseil et d’expertise dans le champ de la masso-kinésithérapie.
  7. Analyser, évaluer et faire évoluer sa pratique professionnelle.
  8. Rechercher, traiter et analyser des données professionnelles et scientifiques.
  9. Gérer ou organiser une structure individuelle ou collective en optimisant les ressources.
  10. Organiser les activités et coopérer avec les différents acteurs.
  11. Informer et former les professionnels et les personnes en formation.

SALAIRE


  18-20 ans 21-25 ans 26 ans et plus
1ère année d’exécution du contrat 51% 61% 100%
2ème année d’exécution du contrat 67% 78% 100%
3ème année d’exécution du contrat 67% 78% 100%

Pourcentage du SMIC sur la base de 35h/semaine. Sous réserve de dispositions conventionnelles plus favorables.

DURÉE


La durée de la formation est de 4 ans soit 3 450h dont :

  • 1 980h de formation théorique : cours magistraux, travaux dirigés et de travaux personnel guidé
  • 1 470h de formation clinique

Le travail complémentaire est estimé à 3 220h
Pendant les périodes de stage, l’apprenti est à plein temps, à savoir 35h/semaine.
Toutes les périodes où l’apprenti n’est pas en stage ou en enseignement seront à passer chez son employeur.

ÉQUIVALENCES DU DIPLÔME


Il n’existe pas d’équivalence à ce diplôme.

 

NOS I.F.M.K. PARTENAIRES


IFMK Nancy

FLYER INFIRMIER(ÈRE)


FLYER_MK_provisoire-002-002
 
Besoin d'informations
Retour haut de page